V&A

V&A (Vénus et Adonis)

Texte de Pierre Kuentz  (D’après Ovide, Shakespeare, Giambattista Marino, La Fontaine et quelques autres)

Mise en scène Charly Marty

Avec : Léopoldine Hummel, Pauline Huruguen, Charlotte Ligneau, Anaïs Mazan, Charles-Antoine Sanchez

Costumes : Quentin Gibelin / Créateur son : Mathieu Plantevin / Créateur lumière : Gaspard Charreton / Créateur Vidéo : Simon Gras / Photos : Thibault Maurel de Maillé

Production : Compagnie les indiens (avec le soutien de la Ville de Lyon) Avec l’aide à la création du Théâtre de Givors et Le Mille-pattes à Annonay (Annonay-Agglo)

Remerciements : Compagnie les infortunes, festival de caves, théâtre à la place ( Liège / Belgique ), l’essaim de Julie ( 42 ), Les chambres d’hôtes « Côté terrasse » (34), Léa Masson, Catherine Hargreaves, El discreto, Sigolène Petey, Luce Martin et Elodie Guibert. 

fleche_HD

« Rarement un spectacle atteint, l’air de ne pas y toucher, avec un semblable mélange de pudeur et de précision, un tel degré d’érotisme… »

Trina Mounier

fleche

NOTE D’INTENTION

Au commencement, il y a des pratiques rituelles et obscures, des fêtes spéciales : les Adonies. L’homme grec y célèbre la femme courtisane, la femme de luxure, le jardin éphémère et infertile, si vite germé, si vite fleuri, grillé au soleil, trop vite flétri. La jouissance improductive. Et puis, il y a le mythe qui décrit sous forme de fable ces pratiques rituelles et tentent de leur inventer une origine, une explication légendaire : la mort, trop tôt survenue, d’un très jeune homme aimé de la trop désirante femme, Vénus. Et puis viennent les poèmes qui chantent le mythe : Ovide, Shakespeare, Marino, La Fontaine et bien d’autres… Et puis viennent les tableaux qui figurent les poèmes. Le Titien, Carracci…, La cascade est sans fin de la fête oubliée à l’image survivante.

Nous avons eu recours à la magie pour réveiller les images de mémoire enfermées dans les poèmes. Comme les jeunes lecteurs de l’Angleterre du XVIeme, l’ont fait, dit-on, avec le poème de Shakespeare, nous avons dissimulé sous nos oreillers les livres, les images, les trophées de chasse, les talismans personnels, les graines de lentilles, les photographies de l’enfance. Nous avons rêvé : nos Adonies. Nous avons composé un nouveau texte pour remonter la cascade et retrouver la jouissance perdue de la fête oubliée. Un nouveau poème, à la fois peines d’amours très violentes réactivées, tableau vivant et fête païenne incompréhensible. Une fête ancienne d’aujourd’hui.

Nous avons aussi voulu parler d’amour avec des flèches dangereuses et des chants tristes.

Pierre Kuentz & Charly Marty

fleche

10

12 (copie)

photos : photos de Thibaul Maurel

 

P1060504

P1060478

P1060280

photos de répétitions (Léa Masson)

fleche

les dates :

– le 27 novembre 2014 à Givors

– le 4 décembre 2014 au Centre Culturel Charlie Chaplin à Vaulx en Velin

– le 6 février 2015 à l’espace Montgolfier à Annonay

– du 24 au 27 février 2016

Publicités